Catégories

Emballage paques

Pâques, une fête encore lucrative

Quand culte, mythes et chocolats s’emmêlent…

A bien des égards, Pâques est bien plus qu’un simple évènement calendaire. Pour certains, une célébration chrétienne, pour d’autres une simple date du calendrier, pour les plus jeunes, les dernières vacances scolaires avant l’été… Et toutes les préparations d’examens qui vont avec.

De base, Pâques est une des fêtes les plus importantes des calendriers chrétien et juif. Les Juifs y célèbrent la commémoration de la fuite du peuple hébreu, autrefois esclave en Egypte.

Les chrétiens eux, y célèbrent, la résurrection de Jésus-Christ. Un lot d’origines et d’histoires communes, basées sur la Bible et la Torah, et qui a une signification bien particulière. Des codes bien spécifiques y sont associés, comme l’agneau pascal.

Ces codes-là ne sont cependant pas repris pour les magasins et boutiques. Au contraire, les mythes qui y sont associés sont nombreux, et les plus grands chocolatiers n’y sont pas pour rien. On peut citer le lièvre de Pâques, faux pour apporter les chocolats de Pâques en forme d’œufs.

Dans la genèse de ce mythe germanique, tout a démarré par une femme pauvre, qui a décoré des œufs et les a cachés dans le jardin pour ses enfants. Ces derniers y ayant vu un lapin, ont associé les œufs à celui-ci, d’où la traditionnelle chasse aux œufs de Pâques. D’autres attributs sont associés à cette fête : les cloches, les œufs, la poule…

Pour les chocolatiers, pâtissiers et grandes surfaces alimentaires en particulier, Pâques est un jour particulièrement lucratif. Preuve de cela : les chocolatiers réalisent à Pâques ¼ de leur chiffre d’affaires annuel. Il rentre ainsi parmi les dates à ne pas louper, dans le même registre que Noël ou la Saint-Valentin.

Quelques statistiques sur Pâques

On le sait : le chocolat suscite un grand nombre de rencontres et d’émois. Denrée prisée, consommée, choyée, il est consommé à une très grande échelle. On estime à près de 7 kg par personne, la consommation moyenne de chocolat par an en France. Ceci la place dans le top 10 mondial des plus grands consommateurs de chocolats, dans le monde.

D’ailleurs, l’Hexagone est le 2ème producteur européen de produits en chocolat (bien que le cacao vienne de l’étranger), avec 439 000 T produits. Son voisin germanique est le premier mondial avec 1,36 milliard de tonnes par an. 63% de la production française a été vendue à l’étranger en 2016.

On évalue la consommation mondiale à 4 millions de tonnes par an en 2016, l’équivalent de 127 kg par seconde. Le tout génère 72 milliards d’€ de CA par an.

Pâques demeure une des journées phares pour la consommation de chocolat en France : 15000 T de chocolat vendu l’année dernière, soit 3,9% des ventes. En 2018, le chocolat en moulage a fait beaucoup d’heureux, avec 4542 T vendues l’an dernier, contre 3451 T de tonnes de petits œufs en chocolat, 2825 T de confiseries en chocolat etc.

Devant ce nombre pléthorique en termes de ventes de chocolat, il est évident que les spécialistes, producteurs etc. sont dans l’obligation de s’équiper avec les meilleurs matériels et produits d’emballages pour chocolat du marché.  Des produits souples, solides, résistants et permettant une restitution exacte en termes de goût. Sans oublier l’emballage cadeau Paques, important pour conserver l’effet de surprise. 

Lire la description complète

Réduire la description

33 emballages trouvés
Afficher 1 - 33 de 33 produits